Je suis allé samedi matin à 9h30 devant l’apple store d’Opéra et j’ai eu mon iPad 2 une heure plus tard. Ce qui m’a le plus surpris c’est l’attitude des vendeurs, on vous vend la cool/mac attitude en même temps que l’iPad.

J’ai pris une version Wifi donc pas de géoloc par GPS. L’iPad ne me géolocalisait pas du tout, c’est assez gênant pour les applis comme Allociné qui proposent des séances “à proximité”, ou google maps pour les commerces “à proximité”. Après une mise à jour de 4.3 vers 4.3.1 plus aucun soucis, j’étais localisé à 50m près. Le plus fort c’est que la géolocalisation évolue quand je bouge dans l’appart. Donc la géoloc par wifi bien que peu précise est tout à fait utilisable.

Pour ceux qui trouvent que l’iPad ne sert à rien, je peux juste vous présenter comment je vois les choses: Dans google docs je mets des dossiers contenant des articles autour de ce que j’ai lu ou qu’ils me restent à lire dans des dossiers que j’appelle “brain input”. L’iPad c’est pour moi le “mega brain input”, on consomme ses mails, des articles de divers sites, journaux et magazines. On reste à un stade de consommation, mais c’est dans des moments où on ne ferait sans doute rien de mieux et surtout c’est dans état de confort: tout est fluide, on accède à ce qu’on veut en quelques secondes.

Tout ça pour répondre à la question d’un amis: “Allez Flo dis nous concrètement ce que tu peux faire avec cet iPad que tu ne pouvais pas faire avec ton ordi (qui se situe à 1 mètre)”. Je peux faire quelques trucs en plus et beaucoup de choses en moins, mais je suis naturellement incité à le faire dans beaucoup plus de situations.

Et sinon pour apporter mon grain de sel à la soupe de commentaires:

Surprises positives

Surprises négatives